Russie 2018

Zone Europe : Groupe D, E, F, Où en sont-ils ?

Zone Europe : Groupe D, E, F, Où en sont-ils ?
L'Angleterre y est presque ! (Icon Sport)

Ils y sont presque : Serbie, Angleterre et Pologne

Trois nations, trois situations différentes, mais un même point commun: chacune de ces équipes à son destin entre les mains.
Ainsi, dans le groupe D, il ne manque que trois points à la Serbie pour valider son ticket pour la Coupe du Monde. Trois points qui pourraient être assurés dès demain avec un déplacement en Autriche, piètre quatrième de ce groupe avec seulement neuf points. Si les coéquipiers de David Alaba ne sont pas encore mathématiquement hors-jeu dans ces qualifications, il faudrait un retournement de situation rocambolesque pour accrocher les matchs de barrage. Tout le contraire d’une équipe serbe qui reste invaincue dans ces éliminatoires avec cinq victoires et trois matchs nuls, bien portée par son attaquant Aleksandar Mitrovi? auteur de six des dix-sept buts inscrits par les joueurs de Slavo Muslin.

Dans le groupe E, c’est l’Angleterre qui semble bien partie pour se rendre en Russie en 2018. Avec vingt points en huit journées et surtout avec cinq d’avance sur son dauphin, la Slovaquie, il suffira d’une seule victoire ou même de deux matchs nuls aux Anglais pour récolter les deux petits points manquants. Deux points qui pourraient être récoltés dès ce soir à Wembley face à une Slovénie qui va chercher coûte que coûte à faire un résultat afin d’obtenir une place pour les matchs de barrage. En cas d’échec à Londres, ce soir, les Anglais auront toujours la possibilité de valider leur ticket pour la Russie, dimanche en Lituanie.
Enfin, la Pologne joue, elle aussi, sur ces deux dernières journées d’éliminatoires la possibilité de participer à la prochaine Coupe du Monde. Si la tâche peut s’avérer un petit peu plus compliqué pour les hommes d’Adam Nawa?ka que pour les deux nations précédentes, les Aigles blancs ont leur destin entre leurs mains. Ils affrontent ainsi ce soir à Erevan une faible équipe d’Arménie qui a déjà perdu six de ses huit matchs de qualification. Si le match de ce soir ne devrait être qu’une formalité pour les Polonais, il en est tout autre pour le match de dimanche puisque c’est le Monténégro qui va être accueilli à Varsovie. Des Monténégrins, actuellement second du groupe F, qui affrontent ce soir le Danemark, qui compte tout comme eux 16 points. En cas de victoire face aux Danois, ce sera une véritable finale à laquelle se livreront la Pologne et le Monténégro.

Ils vont devoir se battre encore : Pays de Galles, Irlande, Slovaquie, Slovénie, Écosse, Monténégro, Danemark

Les 9 et 14 novembre prochains se dérouleront les matchs de barrage entre les huit meilleurs seconds des neuf groupes des éliminatoires de la zone Europe.. Des barrages en guise de dernière chance, mais pour lesquels il y a trop de prétendants. Ainsi, pour les groupes D, E et F, sept équipes ont encore la possibilité de prendre part aux barrages, mais il n’y a que trois places.

Dans le groupe D, le Pays de Galles et l’Irlande ne sont séparés que d’un petit point. Le Pays de Galles tient l’avantage pour l’instant avec 14 points et se déplace demain en Géorgie, avant dernier de cette poule. De son côté, l’Irlande avec 13 points reçoit la Moldavie, bon dernier de groupe avec seulement 2 points. Selon toute logique, Gallois et Irlandais devraient chacun gagner leurs matchs et c’est là que les choses deviennent intéressantes puisque ces deux équipes s’affronteront lundi prochain dans une finale qui s’annonce des plus alléchantes et surtout, extrêmement tendue.

Pour ce qui est du groupe E, la situation est plus tendue puisqu’ils sont trois à viser cette seconde place synonyme de barrage. Troisième ex-aequo avec 14 points, la Slovénie et l’Écosse talonnent à un petit point la Slovaquie qui tient son destin entre les mains. Elle affronte ainsi l’Écosse dès ce soir dans un match qui promet d’être physique à souhait tant l’enjeu est important pour les deux équipes avant de recevoir Malte dimanche. Ce dernier match sera très probablement une véritable formalité face à des Maltais bien en peine. Le programme est plus ardu pour l’Écosse puisqu'après le choc face à la Slovaquie, c’est face à son autre concurrent direct, la Slovénie qu’elle va devoir gagner pour continuer à croire en une possibilité de jouer sa dernière carte pour la Russie, en novembre prochain. Enfin, avant la réception de l’Écosse, la Slovénie se déplace à Wembley pour affronter une équipe d’Angleterre qui va chercher à obtenir les deux points qui lui manquent pour valider officiellement son ticket pour la Coupe du Monde.

Le groupe F va lui aussi fournir une chouette soirée de football puisque le Monténégro et le Danemark sont tous les deux seconds ex-aequo avec 16 points à seulement 3 points du leader polonais. L’enjeu est donc très important. D’autant plus que dès ce soir les deux nations s’affrontent à Podgorica, le vainqueur de ce match prenant une grosse option pour aller en barrages. En cas de victoire, le Monténégro va devoir livrer sa dernière bataille en Pologne dans l’espoir de lui chiper sa place de leader pour ce qui serait un retournement de situation véritablement exceptionnel. De son côté, le Danemark qui reste sur une victoire incroyable (4-0) face à la Pologne, enchaînée avec une nouvelle victoire à quatre buts, ce coup-ci en Arménie (1-4) est sur de bonnes dispositions et possède de véritable argument pour vaincre le Monténégro. Son dernier match l’opposera à la Roumanie qui, bien que n’ayant plus aucun espoir, reste une équipe solide qui avait contrer les Danois au match aller (0-0).

C’est mort depuis bien longtemps : Géorgie, Moldavie, Lituanie, Malte, Arménie, Kazakhstan

En bas du classement pas de surprise pour les petits Poucets de ces trois groupes. Avec 5 points, la Géorgie a tout de même réussi à tenir en échec cinq équipes. Des matchs nuls aux saveurs de victoires même si le regret de ne pas avoir réussi à battre la Moldavie lors de ces deux tentatives est une déception (1-1 et 2-2). Opposé au Pays de Galles puis à la Serbie, il va être très difficile pour la Géorgie de récolter de nouveaux points. Pour les Moldaves, ces deux matchs nuls face aux Géorgiens sont aussi les deux seules rencontres dont ils ne sont pas ressortis avec zéro point. Un exploit à nuancer, mais qui leur évite de finir Fanny surtout que les espoirs de battre l’Irlande puis l’Autriche sont bien minces.

Fessé par tous ces adversaires, Malte n'a toujours pas obtenu le moindre point depuis le début de ces éliminatoires et qui n’a réussi à inscrire que deux 2 buts, en encaissant dans le même temps pas moins de 21 en six matchs. Une triste série qui pourrait être stoppée ce soir avec la réception de la Lituanie ce soir. En revanche, le déplacement en Slovaquie, dimanche, s’annonce déjà pénible pour le gardien de but maltais. La Lituanie qui n’a pour l’instant réussi à battre qu’une seule équipe (Malte justement, au match aller) va tenter de récolter trois nouveaux points à ajouter aux cinq déjà glanés. Probablement les seuls atteignables puisque dimanche, c’est face à l’Angleterre que les Lituaniens vont clore ces éliminatoires.

Enfin, l’Arménie joue face à l’ogre polonais ce soir dans ce qui s’annonce très probablement être une mort certaine tant l’enjeu est grand pour une équipe de Pologne qui ne pourra pas se permettre de faire dans les sentiments. En revanche, dimanche, les Arméniens auront la possibilité d’obtenir une troisième victoire dans ces qualifications avec un déplacement à Astana face à un Kazakhstan complètement démobilisé. Et pour cause, les Kazakhs n’ont récolté que deux petits points et pointe à la dernière place. Heureusement, leurs deux derniers matchs sont face à l’Arménie et la Roumanie, deux équipes dont le niveau n’est pas beaucoup plus élevé et une surprise pourrait poindre son nez avec une victoire qui serait historique bien que sans enjeu réelle.